BABONNEAU Camille

expand_more

Biographie

Le livre « Ma vie un défi » est l'oeuvre d'un homme de la terre, à l'origine, qui après avoir effectué ses obligations militaires en Algérie, de 1959 à 1961, témoigne des atrocités de cette guerre et des turbulences sociales et politiques de l'époque.
À la fin du conflit, il répond à l'appel de sa conscience.
La lumière qui se fait jour dans son esprit est alimentée, entre autres, par le discours inaugural de John Fitzgerald Kennedy, le 20 janvier 1961, et en particulier par cette mémorable invitation au civisme: « Ne vous demandez pas ce que le pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour lui. »

Il se porte candidat au concours d'élèves gendarmes, en 1963, et sert ensuite son pays durant 28 ans, de la gendarmerie mobile, à la départementale, et du grade de brigadier à celui de capitaine.

Indépendamment des missions d'enquêtes, diverses et variées, de la protection des personnes et des biens, et de sa contribution d'une manière générale à l'entretien de la flamme de l'institution, il permet à sa famille de s'élever dans l'échelle sociale. Sa plus grande satisfaction est de voir ses deux fils, à leur majorité, s'orienter vers le chemin de la citoyenneté.

Après une carrière semée d'embûches et à la fois de brillants résultats, il est fait chevalier de l'Ordre National du Mérite en 1993.

A sa retraite, proposé par ses pairs aux fonctions d'enquêteur social près le tribunal aux affaires matrimoniales de son département, il reçoit l'agrément de l'autorité judiciaire et y est installé par la doyenne des juges en 1994. Il y exerce pendant 12 ans et réalise 1227 enquêtes au bénéfice de familles souvent très démunies. Cette seconde activité, ô combien gratifiante, nourrie par l'expérience et conjointement par la fibre naturelle de l'auteur, lui octroie la confiance des magistrats, à l'évidence la plus prestigieuse récompense de sa vie citoyenne.

Après avoir écrit un premier livre pour les siens, titré « En confidence », son parcours est remarqué par quelques éditeurs.
Il publie ce deuxième ouvrage, convaincu qu'une partie de notre jeunesse encore éprise de civisme, a besoin de messages de vérité pour s'engager plus sereinement dans l'action. Le pays, à nouveau dévasté par les déréglements en tous genres, les pertes de repères, la courbe alarmante des incivilités et plus gravissime actuellement face à une épidémie mondiale et une catastrophe humanitaire, lui fait obligation, encore en conscience. d'apporter sa dernière pierre au service des bâtisseurs en devenir, pour tenter d'aider la nation à se reconstruire.


Préoccupations

Attentif au bien-être de sa famille au premier chef.

Veille à entretenir un esprit civique en tous temps et en tous lieux.

Soucieux du rôle grandissant des médias dans la vie sociétale et politique du pays et notamment de la part d'internet dans sa rapidité d'information, y compris à l'égard des fake news.


"Servir son pays et envie de donner envie."

Situation de famille

Marié le 12 juin 1965
père et grand-père

Diplôme

Capacité en droit (avec mention)
Université du Maine, 4 avril 1980

Personnalité

Optimiste et ambitieux
Sens des responsabilités
Fidèle en amitié
Aime l'ordre et la discipline
Ne tolère pas l'injustice

Loisirs

Course à pied, Vélo
Ski Alpin, Ski Nautique
Lecture, mais préfère l'écriture
Voyages à travers le monde

Mon livre

Ma vie un défi

"Après quarante-deux ans de services publics, j'ai écrit mon autobiographie pour témoigner de mon bonheur professionnel et familial, à l'intention des lecteurs en recherche d'humanité, d'un sens à leur vie dans l'exercice d'un métier."

"Puisse ce parcours, improbable et tortueux, retenir leur attention, réveiller, peut-être, une vocation en sommeil et, pourquoi pas nourrir un engagement citoyen."

Disponible en Ebook
Format numérique

Pour toutes questions vous pouvez me contacter

9.99€
Disponible en Livre
Format papier

Pour toutes questions vous pouvez me contacter

19.90€

Extraits du livre

En gendarmerie mobile

Mai 1968 - Le 29 mai: Mon escadron d'auto-mitrailleuses est en alerte. Le Général de Gaulle a disparu. Toutes les hypothèses sont envisagées.

Mutinerie à la prison de Santé: Le lendemain de notre intervention, les journalistes ont écrit qu'aucun mort n'était à déplorer.
Jusqu'à ce jour, j'avais une notion assez précise du devoir. Depuis lors, je médite toujours sur la citation de Jean Mallard « Le plus difficile n'est pas de faire son devoir, mais de savoir où il se place ».

En gendarmerie départementale

Enquête de viols: Mon collègue et moi avons la même réaction. Je lis sur son visage qu'il pense comme moi. la description de l'agresseur faite par la victime est rigoureusement identique à l'individu qui est en face de nous.
Confondu dès le début de notre interrogatoire, il nous relate les conditions d'un viol qui n'a aucun point commun avec l'affaire en cours. Au final, il nous avoue onze viols.

Arrestation d'un évadé de prison: (condamné pour trois assassinats). Son refuge localisé, un dispositif d'intervention est mis en place, renforcé par une unité d'élite de la gendarmerie mobile.
Au premier signal de l'apparition de sa voiture, les consignes sont de la bloquer aussi naturellement que possible dans la circulation, à proximité du « sous marin » et de permettre ainsi à deux tireurs d'élite de sauter en un éclair sur le capot de sa voiture et de tenir le, ou les occupants, en joue. Après de longues heures d'attente, le véhicule apparaît et le dispositif est déclenché. Tout fonctionne comme prévu. L'homme, par bonheur, est seul. Il n'a pas le temps de réagir et est arrété sans effusion de sang. Un 357 magnum chargé et armé est récupéré sur le siége passager et un lot de munitions en réserve dans la boite à gants

Disparition d'un enfant: Totalement dépourvu d'éléments et pressé de toute part, je me rapproche d'une radiesthésiste qui, à l'aide d'une carte IGN, me désigne avec précision le point de chute du garçonnet dans une rivière attenante, déjà explorée. Elle m'affirme que le corps, entraîné par le courant est désormais à hauteur du barrage, distant de huit kilomètres en aval. Trois heures plus tard, après avoir ouvert les vannes et baissé le niveau de la rivière, nous découvrons le petit corps sous des branchages.
Je n'ai jamais confié à mon personnel, l'origine de cette supposée initiative, Par contre, j'en ai tiré comme enseignement que tous les moyens, en ces circonstances, doivent être utilisés et exploités, y compris ceux qui par nature sont irrationnels et occultes.

Une triple tentative de meurtre: (dix ans de réclusion criminelle). Articles de presse, à la suite de ma dernière affaire judiciaire, en Corse du Sud, en tant que directeur d'enquête. Témoignages en cour d'assises.

Service d'ordre et de sécurité à l'occasion de la visite de la Reine-Mère d'Angleterre à son amie la Princesse Pia-Marie DE NICOLAY, le 12 juin 1984, au château du Lude (Sarthe).

Cross de l'amitié de l'extrême-sud de la Corse, à mon départ de la compagnie de Porto-Vecchio.

J'étais pilote d'engins blindés à l'époque (Mai 1968)

A nouveau les blindés de la gendarmerie sur les Champs-Elysées en décembre 2018.
(face aux gilets jaunes et aux casseurs)

Je me souviens du bon mot d'un visiteur "ça fait envie d'entrer"

Ma classe de candidats à la formation d'officier de police judiciaire du département de l'Indre (l'une de mes plus belles satisfactions, onze élèves, onze habilitations)

Trafic international de voitures démantelé par mes services (71 véhicules)

1. Mes derniers jours de service en gendarmerie, entouré de mes deux fils, en uniforme pour la circonstance:

- Benoit en début de carrière au G.I.G.N, présentement Directeur de la Sûreté/Sécurité au sein d'un groupe international.

- Olivier au Bataillon de Joinville, actuellement professeur "hors classe".

2. Nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite à 55 ans.

Me contacter

© 2020 Copyright:
camille-babonneau.fr

local_phone 02 43 21 33 05
phone_android 06 15 38 90 22
mail camille.babonneau@wanadoo.fr

BABONNEAU Camille

Ma vie un défi